dimanche , 22 septembre 2019

N’Zérékoré : la tension retombe après les violences contre le personnel de santé

Le calme est revenu à N’Zérékoré en début d’après-midi après que des citoyens se soient attaquées violemment au personnel de santé et à quelques Organismes internationaux, les accusant de propager l’épidémie d’Ebola dans la région.

Selon les informations reçues par Kaloumpresse.com, le soulèvement populaire a eu lieu lorsque des nouvelles rapportant que des agents de santé pulvérisent le principal marché de la ville se sont propagées dans cette capitale régionale.

« N’Zérékore a vibré ce matin », a indiqué un enseignant joint par notre rédaction. Les manifestants reprochaient aux agents d’utiliser les pompes dans le marché sans information préalable, a ajouté notre.

Les manifestants qui trouvent confuse l’attitude des ONG ont attaqué l’hôpital régional et le siège de la Croix Rouge. Ils scandaient les slogans comme « A  bas Ebola »  « Ebola c’est faux, c’est du mensonge ». Les dégâts sont énormes. On signale que plusieurs véhicules et motos ont été endommagés.

Le calme est revenu suite à l’intervention des forces de maintien d’ordre. Selon nos informations on note aussi des blessés parmi les agents de santé, les manifestants et dans les rangs des forces de sécurité.

« Nous entendons des tirs à gaz lacrymogène au quartier Dorota », selon l’enseignant.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*