mercredi , 18 septembre 2019

« La révolte de N’Zérékoré était de la manipulation », selon le ministre de la Santé :

Le ministre de la Santé et l’hygiène publique, Colonel Rémy Lamah, a balayé d’un revers de la main l’information selon laquelle les émeutes de ce matin à N’Zérékoré étaient dues à la présence inopinée d’agents pulvérisateurs au marché.

 

« Ce sont des manipulations », a indiqué le ministre dans un entretien avec Kaloumpresse.com. « C’est le même groupe qui a pris en otage des travailleurs humanitaires et des représentants de l’Etat à Koyama dans la préfecture de Macenta, il y a quelques jours », a-t-il dit.

 

Selon le ministre de la Santé, les rumeurs faisant étant de la présence d’agents cagoulés, équipés de pompe, dans le grand marché de N’Zérékoré n’étaient pas exactes.

 

« C’est faux! », a-t-il confié à notre rédaction, précisant que l’hôpital a été attaqué ce matin pendant que les gens étaient en réunion de crise, comme d’habitude, depuis l’apparition de la fièvre Ebola.

 

« Ils ont endommagé des véhicules et des motos à l’hôpital avant d’attaquer aussi le siège de la Croix Rouge. Aux dernières nouvelles ils se sont dirigés vers Dorota. Ce qui prouve que leur manifestation n’est pas lié à Ebola », a dit le ministre de la Santé.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*