lundi , 9 décembre 2019

Ebola : les menaces à peine voilées de la Guinée à l’encontre du Sénégal

S’achemine-t-on vers un incident diplomatique entre la Guinée et le Sénégal ? Pour l’heure on n’en est pas là. Mais la réaction timide de la Guinée qui frise la menace après la fermeture des frontières sénégalaises laisse dubitatif.

Selon le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Louncény Fall, joint par le site d’informations générales Guineenews.org, la fermeture des frontières du Sénégal relève d’une décision souveraine. « Tous les pays sont libres de prendre des décisions concernant leurs activités humaines », explique-t-il au micro de notre confrère.

Mais à croire le ministre des Affaires étrangères de la Guinée, « chacun des deux pays en tirera les conséquences, les conclusions de cette fermeture ».

 

Le Sénégal a annoncé jeudi la fermeture de ses frontières terrestres avec la Guinée « compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui pose un problème de santé publique de portée mondiale ».

« Cette mesure est étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Leone et du Liberia », avait précisé le ministère de l’Intérieur.

 

Mamady Fofana, pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*