lundi , 9 décembre 2019

Le ministère guinéen de la Santé espère en finir avec Ebola dans trois mois

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique de la Guinée a dit mercredi qu’il pense endiguer l’épidémie d’Ebola dans les trois prochains mois.

 

La déclaration a été faite alors qu’une centaine de volontaires civils et des services de santé des forces armées s’apprêtaient à rejoindre les frontières avec la Sierra Leone et le Liberia pour accroître la surveillance épidémiologique.

 

« Nous pensons que d’ici-là, la Guinée parviendra à contrôler totalement la maladie et si possible déclarer la fin de cette épidémie », a dit le Dr Sakoba Kéita, chef de la Division prévention et lutte contre la maladie au ministère de la Santé.

Selon lui, toutes les stratégies définies avec l’OMS et les autres partenaires sont en train d’être mises en œuvre en Guinée. Soutenant aussi que  les dernières résistances ont été vaincues, le Dr Kéita pense qu’avec la coopération  des communautés locales, l’engagement des agents de santé et la volonté des autorités politique, « la victoire finale contre Ebola n’est pas loin ».

 

La Guinée a déployé des équipes composées de 5 personnes chacune le long de ses frontières avec la Sierra Leone et le Libéria afin de contrôle les températures des personnes en provenance ou en partance de ces pays voisins.

Au total 105 personnes sont engagées dans cette mission d’Etat, selon le ministre de la Santé, Colonel Rémy Lamah.  « Vous devez prendre leur température et connaître leur provenance », a-t-il en s’adressant aux agents. « La mission, c’est d’être intransigeant et prenant la température de tous ceux qui passeront. C’est une mission d’Etat, nous sommes en extrême urgence », a dit le ministre de la Santé.


Elie Ougna, pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*