mardi , 10 décembre 2019

Inspection générale d’Etat : le PDG de HAMANA en garde-à-vue après son audition

Par les temps qui courent, à l’inspection générale d’Etat, l’heure est à l’audition des mis en cause dans le rapport d’audit. Après l’audition de Chérif Bah, l’ancien manitou de la BCRG, les inspecteurs d’Etat ont écouté dans l’après-midi du lundi 11 août dernier, les arguments du PDG de la société HAMANA Mohamed Kourouma, spécialiste dans les importations des denrées de première nécessité et autres produits.

Mais si le premier (Chérif Bah) est rentré tranquillement chez lui après son audition d’une courte durée, pour le second, tout porte à croire qu’il a été moins convainquant. Conséquence, il a été placé en garde à vue pendant plus de trois heures d’horloge dans les locaux de la gendarmerie de Kaloum près du marché Niger.

Aux dernières nouvelles, il a dû regagner son domicile après moult tractions pour se présenter hier demain devant les inspecteurs d’Etats.

Aux dires du rapport d’audit produit par l’inspection générale d’Etat, la société HAMANA est redevable à l’Etat la somme avoisinante de 2 milliards de francs guinéens.

Ledit rapport accuse la société le « refus » de payer la redevance à l’Etat dans le dossier BNP PARIBAS-BCRG. Un fait qui remonte depuis 2007.

Rencontré avant sa détention provisoire, le sieur s’est abstenu de tout commentaire. Du côté de l’inspection générale d’Etat, un silence de cimetière.

Source : Lediplomateguinee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*