lundi , 12 avril 2021

La Guinée pourrait envoyer des médecins en Sierra Leone et au Libéria

La Guinée pourrait venir au secours de ses voisins le Liberia et la Sierra Leone dans le cadre de la lutte contre la fièvre Ebola. L’Union européenne et des partenaires impliqués dans la lutte contre cette maladie vient de formuler la demande.

 

Selon le président Alpha Condé qui a fait l’annonce lundi pendant une conférence de presse, les équipes sanitaires guinéennes sont sollicitées pour les régions léonaises et libériennes où les services de santé font défaut.

 

« Étant donnée notre avance dans l’organisation, l’Union européenne a demandé que la Guinée prenne en charge les malades de ces trois régions frontalières en attendant que la Sierra Leone et le Libéria aient suffisamment d’équipement », a dit le président de la République.

 

Alpha Condé ne trouve apparemment pas d’objection à cette demande. « Ils (partenaires, ndlr) demandent aussi que les médecins guinéens traversent pour aller de l’autre côté suivre les malades ». Selon lui la Guinée doit mettre son personnel de santé et sa logistique au service de ses voisins en proie actuellement à la fièvre Ebola.

 

« Même si Ebola finit en Guinée, tant qu’il y a un cas au Liberia ou en Sierra Leone, la maladie reviendra en Guinée », a-t-il résumé.

 

Selon les dernières statistiques livrées par le ministère guinéen de la santé la fièvre Ebola a fait 370 morts dans le pays.

 

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*