samedi , 16 février 2019
Flash info

Les Guinéens rendent hommage à  »l’immortel » Souleymane Koly

C’est au Palais du peuple de Conakry, édifice qui abrite l’essentiel des manifestations culturel en Guinée, que la cérémonie en hommage à Souleymane Koly Kourouma, producteur, metteur en scène, fondateur de l’ensemble Koteba et Conseiller spécial chargé du développement culturel du ministère de la Culture s’est déroulée.

Plusieurs personnalités politiques, administratives, du monde de la culture et de nombreux anonymes ont tenu à rendre leur dernier hommage à celui qui, jusqu’à sa mort le 1er août, a consacré sa vie à la promotion de la culture guinéenne et africaine, à travers le monde.

 

Les larmes aux yeux, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Baïlo Téliwel Diallo, n’a pas manqué de dire que la disparition de Souleymane Koly plonge la nation guinéenne toute entière dans un deuil. « Le monde du théâtre est en deuil. Sa disparition est une perte immense pour ce continent », a estimé le ministre.

Pour lui, le défunt quitte le monde des vivants au moment où il se consacre au service de la culture nationale. « Malgré son âge, il était plein de vitalité, de volonté. Il était là pour partager sa riche expérience dans le domaine de la culture en général et des arts de scène en particulier avec ses compatriotes », a-t-il témoigné.

A l’image du ministre de l’Enseignement supérieur, des nombreux guinéens ayant fait le déplacement ont reconnu la caractère international de l’œuvre de Souleymane Koly qui, selon eux, n’appartenait pas à un seul pays. Comme fut d’ailleurs Keita Fodéba, qui a contribué à la préservation, la promotion, la valorisation des arts de la culture africaine.

Né le 18 août 1944 à N’Zérékoré, Souleymane Koly Kourouma, plus connu sous le nom de Souleymane Koly, est de ceux qui ont consacré la totalité de leur vie à la promotion des valeurs culturelles du continent africain. Il était Chorégraphe, danseur, auteur, metteur en scène et producteur. Il a fondé et dirigé depuis 1974 l’une des compagnies les plus populaires d’Afrique de l’Ouest: « L’Ensemble Kotéba d’Abidjan ». En Guinée, on n’hésite plus à le qualifier d’immortel.

Ce jeudi, un vibrant hommage lui a été rendu au Palais du peuple à Conakry par ses parents, amis, fans, membres du gouvernement et plusieurs artistes et hommes de culture.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*