mercredi , 19 décembre 2018
Flash info

Sommet USA-Afrique : Les guinéens des USA réservent à Alpha Condé un accueil  »triomphal », rapportent des témoins

Pour le moins que l’on puisse dire, c’est un accueil triomphal qui a été réservé ce mercredi au chef de l’état guinéen le Pr Alpha Condé et à son épouse, à l’occasion du Sommet Usa-Afrique qui se tient actuellement à Washington.

 

Comme pour défier leurs compatriotes guinéens de l’opposition, les rpégistes résidant au pays de Barack Hussein Obama ont sorti ce jour  »l’artillerie lourde », pour montrer à la face du monde que leur champion Alpha Condé est loin d’être un dictateur comme voudrait-on le faire croire.

 

La communauté guinéenne, pour la plupart appartenant au parti Arc-en-ciel, ont débarqué très tôt ce matin à Wasington DC, en provenance des autres villes telles New York, Philadelphie, Atlanta, Ohio, Indiana, Connecticut, Los Angeles, Rhode Island, Nord Caroline, pour soutenir l’ancien  »opposant historique » Alpha Condé, afin de lui exprimer leur soutien, ont rapporté plusieurs témoins ayant effectué le déplacement.

 

La devanture de l’hôtel  »The Willard Inter Continental » de DC situé à un jet de pierre de la Maison Blance, où Alpha Condé et sa suite avaient installé leurs quartiers, étaient bondée de plusieurs centaines (des milliers selon d’autres sources), pour venir souhaiter la bienvenue au chef de l’état, et lui montrer qu’ils sont de  »coeur » avec lui.

 

 »Je suis entièrement réconforté », a dit Ousmane Zico Diabaté, un compatriote guinéen que nous avons joint au téléphone, militant convaincu de première heure du RPG, le parti qui a porté Alpha Condé au pouvoir en 2010.

 

 »Il fallait montrer au monde entier qu’Alpha Condé est loin d’être ce que certains de nos frères veulent faire croire c’est-à-dire un dictateur  », a-t-il poursuivi, ajoutant  »qu’Alpha Condé est venu au pouvoir par des élections propres qu’il n’a lui-même pas organisé, il a aussi organisé des législatives au terme desquelles il ne détient que la majorité des parlementaires ».

Ousmane Diabaté s’interroge d’ailleurs comment peut-on ne pas soutenir un homme qui n’a pas contribué à la  »déconfiture » du pays, et qui en moins de quatre ans a construit des  »routes dans presque toutes les villes de l’intérieur, a construit le barrage de Kaléta qui doit être inauguré dans un an, construit une dizaine d’hôtels de luxe, des logements sociaux, a annulé les dettes contractées par ses prédécesseurs, construit le pont de  »Kaka », l’autoroute j’jusqu’à Coyah, stabilise la monnaie depuis 3 ans, fait des routes à travers le pays etc ».

 

Cest pour toutes des raisons dit-il que  »nous sommes sortis massivement pour lui montrer à lui et à son épouse Djènè Condé, qu’en Guinée, il y n’y a pas que ceux qui cherchent à nuire à l’image de leur propre pays ».  »Il est le bienvenu aujourd’hui, et il le sera aussi demain » rassure Zico, très entousiste.

 

Au nombre des slogans inscrits sur les panneaux des visiteurs guinéens, on pouvait lire « vive le président Alpha Condé », « Welcome in America », « No more corruption », « Merci Alpha Condé », « vive la Guinée une et indivisible derrière son président» etc.

 

Le président lui-même visiblement satisfait, avait dû prendre un bain de foule au sein de cette masse compacte.

 

A rappeler qu’Alpha Condé était accompagné d’une importantce délégation composée notamment du ministre d’Etat aux Affaires Etrangères François Lonceny Fall, du ministre d’Etat aux Mines Kerfala Yansané, du ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances Mohamed Diaré, le ministre du Commerce Marc Youmbouno, et le ministre chargé des Guinéens de l’Etranger Bantama Sow.

Outre ces ministres, l’on notait également la présence du jeune entrepreneur KPC, Sylla Bill Gate, Madame Sanoh Doussou Condé, etc.

La seule fausse note de la manifestation serait intervenue quand un jeune de l’opposition guinéenne, muni d’une pancarte avec des images des viols de femmes du  »28 septembre » a subitement fait son apparition au sein de la foule de manifestants acquis à la cause du président guinéen.

 

Il aurait eu la vie sauve dit-on, grâce à l’intervention des agents des forces de l’ordre américaine qui le tireront des mains de ceux qui voulaient en découdre avec lui. L’infortuné avait été emmené en lieu sûr, avant d’être tout simplement relaxé, rapportent plusieurs témoins.

 

Alpha Camara

Gatineau, Canada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*