samedi , 7 décembre 2019

Délestage: Des manifestants paralysent l’axe Hamdalaye, Bambéto, Cosa

Une manifestation de jeunes contre les délestages électriques a été signalée très tôt ce lundi matin, sur le désormais habituel et très agité axe Hamdalaye, Bambéto et Cosa, bastion imprenable de l’UFDG de l’opposant Cellou Dalein Diallo, a appris Kaloumpresse.com de source bien informée.

 

Mécontents disent-ils d’un manque de courant dans leurs différents quartiers, les jeunes manifestants s’en sont pris aux véhicules de quelques citoyens qui avaient eu le malheur de se trouver sur leurs chemins.

 

Ces derniers ont été obligés de se rabattre sur l’autoroute Fidel Castro, avec pour la plupart leurs véhicules caillassés. Des chargements d’immondices ont été également été déversés sur les artères publics par les mêmes manifestants.

 

Aux dernières nouvelles, les forces de l’ordre ont été déployées pour tenter de ramener le calme sur ce tronçon, où des jeunes surexcités ne semblent pas vouloir lâcher prise.

 

Curieusement, cette énième manifestation intervient alors que l’opposition, en désespoir de cause avait dû annuler une manifestation au stade du 28 septembre pour disent-ils protester contre  »le blocage du dialogue ».

 

Le report de cette manifestation de l’opposition est intervenu suite à une semaine de deuil décrétée par le chef de l’Etat, pour la mémoire de 33 jeunes gens tués dans des bousculades à la plage de Rogbanè il y a quelque jours.

 

Ces tensions interviennent juste au moment où le président Alpha Condé est à Washington, sur invitation du président Barack Hussein Obama, dans le cadre du Sommet USA-Afrique.

 

Les questions telles, la problématique du chômage des jeunes, la pauvreté, la fièvre hémorragique Ebola qui frappe le pays et la sous-région, seront certainement au menu des travaux de ce sommet.

 

En plus des manifestants de Bambéto, le président Alpha Condé devra également faire face à une autre fronde cette fois du côté de la Maison Blanche, où des militants de l’UFDG l’attendent pour dénoncer sa  »dictature » aux yeux du pays le plus puissant du monde.

 

Quelques semaines auparavant, l’association Bottal Fii-Banthal Fouta Djalon, une organisation défendant la cause peule, avait écrit au président américain lui demandant de ne pas recevoir chez lui  »le dictateur naissant » Alpha Condé.

 

Alpha Camara

Gatineau, CANADA


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*