dimanche , 24 mars 2019

Guinée : Helalin perd ses quatre permis d’exploration de bauxite

Annulation certes moins spectaculaire que celle de BSGR, mais non négligeable. La Guinée a annulé le mois dernier quatre permis d’exploration appartenant à la compagnie Helalin 3PL Trade.

 

Helalin est une joint-venture formée par 3PL Trade de la Grèce et ITOK Technology basé à Autriche. Cette filiale avait obtenu quatre permis d’exploration de bauxite à Fria et à Télimélé en 2008.

 

Ces permis sont arrivés à expiration et plusieurs notes adressées à ses dirigeants sont restées sans suite, selon le président du comité de revue des titres et conventions miniers, Nava Touré.

D’après les investigations menées par le Comité de revue, les adresses indiquées dans les documents ne sont pas aussi exactes.

 

Helalin prévoyait un investissement de 1 milliard de dollars pour la production de 7 millions de tonnes de bauxite et 1,2 millions de tonnes d’alumine, par an, une fois les recherches terminées et la convention obtenue.

Dans le cadre de ce projet il était aussi prévu la construction d’un barrage hydroélectrique de 500 MW et une raffinerie d’une capacité de 240 000 tonnes d’alumine.

 

Elie Ougna

ougnaelie@kaloumpresse.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*