mercredi , 21 août 2019

Diécké : un trou de 500 millions GNF découvert à la BICIGUI

L’heure n’est plus à la sérénité à la filiale de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie à Diécké. Et pour cause, un parfum de détournement portant sur la bagatelle de 500 millions de francs guinéens serait dans l’air.

 

Selon les informations en notre possession, ce scandale financier n’est pas la conséquence d’une mauvaise gestion qui date d’aujourd’hui. Ce moment qui aurait disparu des coffres-forts de la banque à Diécké, cité industrielle, représente la totalité des liasses volés depuis des années, nous dit-on.

 

Deux personnes seraient mises en examen. Et le payement des travailleurs dans cette sous-préfecture fin juillet a posé quelques soucis, selon nos sources.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*