lundi , 27 mai 2019

Cellou Dalein impute la responsabilité du drame à Taouyah à l’Etat

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo, a accusé jeudi l’Etat guinéen d’être le principal responsable de la bousculade survenue mardi à Taouyah, causant la mort de 33 personnes dont 18 filles.

Selon le chef de file de l’opposition c’est parce que le gouvernement n’a pas pris ses responsabilités que le drame est survenu. Il dit ne pas comprendre pourquoi des mesures n’ont pas été envisagées pour éviter une telle tragédie alors que le pays en a connu début-janvier dernier.

 

« On aurait dû prendre de dispositions sécuritaires rigoureuses pour éviter ce genre de situation. L’Etat doit veiller à la sécurité des citoyens, et notre État ne le fait pas suffisamment », a dit Diallo à une conférence de presse. « C’est l’Etat qui en est responsable. Il doit contrôler même la sécurité des dancings ».

 

Selon le président de l’UFDG les autorités gouvernementales devaient prendre des dispositions depuis le drame de Lambadji qui avait fait 6 morts. « Il ne s’agit pas de se précipiter pour sanctionner le directeur de l’Agence guinéenne des spectacles. Il s’agit de prendre des mesures préventives et de veiller à leur application systématique par les exploitants de ces places publiques ».

 

Pour Cellou Dalein Diallo, l’Etat a failli. Et les Guinéens doivent exiger que celui-ci assume ses responsabilités. « Sinon, on n’a pas le droit de lever des impôts », a-t-il conclu.

 

Aliou BM Diallo, pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*