vendredi , 13 décembre 2019

Conakry, capitale sous-régionale de la lutte contre Ebola

L’organisation mondiale de la Santé, en collaboration avec l’ensemble des pays de la sous-région ouest-africaine, a ouvert en Guinée, un centre sous-régional chargé de coordonner la gestion de la fièvre Ebola, a-t-on appris mardi, auprès du ministère guinéen de la santé et de l’hygiène publique.

 

Le centre n’est pas à priori destiné aux opération de recherche.Officiellement, il servira de plate-forme pour consolider et harmoniser l’appui technique apporté aux pays ouest-africains affectés par l’épidémie.

Il servira aussi à mobiliser des ressources pour la riposte, selon nos sources qui ajoutent que tous les partenaires internationaux impliqués dans la lutte contre la maladie y seront représentés et travailleront de concert pour venir à bout de la maladie qui se propage à une vitesse inquiétante dans la sous-région.

La cérémonie d’ouverture de ce centre s’est déroulée le 24 juillet dernier en présence du directeur général de l’OMS Afrique, le Dr. Luis Gomes Sambo.

Alors qu’un travailleur du ministère des finances d Liberia est décédé d’Ebola au Nigeria la semaine dernière, l’OMS a indiqué le 27 juillet dernier que la maladie a déjà causé 672 morts en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, sur un total de 1201 cas confirmés.

La Liberia, par sa présidente Ellen Johnson Sirleaf, a annoncé la fermeture de la plupart de ses frontières terrestres et le renforcement du dispositif de surveillance sanitaire pour tenter d’enrayer la propagation de l’épidemie. « Toutes les frontières du Liberia seront fermées à l’exception des principaux points d’entrée », a dit Sirleaf, citant l’aéroport international Roberts de Monrovia, l’aéroport James-Spriggs-Payne et les postes d’accès terrestres comme Foya et Ganta (frontières avec la Guinée) et Bo Waterside (frontière avec la Sierra Leone).

Mamadi Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

————–

Note : Photo – Colonel Rémy Lamah, Ministre guinéen de la santé et le Dr René Zitsamelé-Cody, Représentant de l’OMS en Guinée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*