mercredi , 28 octobre 2020

UFDG : des partants annoncés

Lors de l’Assemblée générale de son parti à Commandayah, samedi 19 juillet, le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo a fait savoir qu’il est nécessaire de restructurer le parti, surtout les sections à la base. Car, selon lui, c’est la base qui vote. Donc pour pouvoir ‘’empêcher la fraude’’ il faut qu’il y ait des gens coriaces.

Parlant du congrès national du parti, il faut savoir qu’il souhaite d’abord le congrès des fédérations avant celle de la direction nationale du parti.

«Dans la perspective du congrès national, nous souhaitons auparavant organiser le congrès de toutes les fédérations pour que celles qui viendront au congrès aient toute la légitimité d’élire la direction nationale du parti. Donc c’est un aspect sur lequel je vais insister. »

Poursuivant, il a demandé à ceux qui ne seront pas retenus au sein de la direction de l’accepter, car c’est ça la démocratie : « Je sais qu’il y a toujours des problèmes. Il y a des anciens, il y a des nouveaux. Et lorsqu’il y a des élections, il y a des anciens qui sont venus au moment où Alpha a…, qui ne verront pas leur mandat renouvelé. Ça arrive, mais c’est la démocratie. Il faut que l’UFDG donne l’exemple de la démocratie à la base. Il faut que ça soit les militants qui choisissent leurs responsables. Parce que c’est ce que nous voulons pour la Guinée, il faut que ça se passe comme ça à la base, au niveau des sections, des fédérations et de la direction nationale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*