samedi , 23 mars 2019

La Guinée distribue 35.000 gilets à ses pêcheurs

La Direction générale de l’Agence de navigation maritime ou ANAM a commencé la distribution de 35.000 gilets pour renforcer la sécurité des pêcheurs et usagers de la mer, a-t-on appris de sources officielles.

Les 35.000 gilets  de sauvetage  sont un don du président Alpha Condé offert le 4 juillet dernier. La distribution qui a déjà commencé à travers le pays vise à renforcer la sécurité des pêcheurs en mer et les citoyens qui naviguent sur les fleuves.

« Partout où il y a un fleuve, on passera donner des gilets aux usagers  pour réduire les cas de naufrage », a assuré Souleymane Bah, directeur général adjoint  de l’Agence nationale de la navigation maritime dans un entretien accordé mardi à Kaloumpresse.com.

« Depuis trois ans, le président de la République nous donne chaque année des gilets pour les usagers de la mer », a-t-il dit, précisant que tous les débarcadères du pays seront servis.

Selon Mohamed  Camara, chef de division sécurité navigation maritime, une quantité de ces gilets qui ne sont pas destinés à la vente est déjà déposée dans toutes les directions préfectorales et communales.

« De nos jours 20 601 gilets sont distribués aux usagers de la mer pour le moment », a ajouté Camara, indiquant par ailleurs que les préfectures recevront leur dotation en fonction du nombre de débarcadères que chacune dispose.

« A l’intérieur du pays nous avons donné les instructions aux directeurs préfectoraux de procéder à la distribution. Apres le Ramadan, nous nous rendrons dans certaines préfectures comme  Boké, Boffa pour procéder au même lancement », a-t-il affirmé.

Pays côtier, la Guinée dispose également d’un réseau fluvial très dense. La pêche artisanale est pratiquée par une partie de la population, tandis que certains utilisent les pirogues comme moyens de transport.

Le pays enregistre parfois des drames. En aout 2012 une pirogue avec à son bord 58 passagers au minimum a chaviré entre le port d Boulbinet et l’île de Kassa. Bila macabre, au moins 20 morts et une dizaine de disparus.

Zézé Enema Guilavogui, pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*