vendredi , 18 octobre 2019

Conakry : un journaliste brutalisé par des gendarmes

Le journaliste, Joseph Siba Guilavogui, Directeur de publication du bimensuel Le Fouineur et du site Guineesudinfo.com a été brutalisé mercredi matin par des gendarmes à Coléah Lansebougni, à quelques encablures de la Maison de la presse à Conakry.

C’est aux environs de 9 h que le confrère a Guilavogui a été agressé par des éléments qui, visiblement, ignorent tout du droit à l’information. Le péché du journaliste, c’est de s’être intéressé à une opération de déguerpissement qui était en cours.  S’approchant à quelques citoyens pour s’enquérir des réalités en sa qualité de journaliste, c’est en ce moment que les gendarmes l’ont brutalisé.

Sans pour autant chercher son identification, ils l’ont assommé des paires de gifles, de coups de points, le tout accompagné d’injures, a indiqué un témoin de la scène.

« Les gendarmes l’ont trimbalé à leur poste. Ses agresseurs n’ont pas hésité à déchirer ses habits’’, ajoute le jeune, sous anonymat pour des raisons de sécurité.

Notre confrère s’est retrouvé torse nu. Le journaliste a été libéré quelques minutes plus tard sur insistance des témoins de la scène.

 

La victime indique avoir perdu son téléphone et d’autres objets. Pour l’heure, il se porte plus ou moins bien.

Aliou BM Diallo, pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*