samedi , 24 août 2019
Flash info

Ebola : Keiji Fukuda entre inquiétude et espoir

Le sous directeur général de l’OMS chargé de la Sécurité sanitaire et de l’Environnement, Keiji Fukuda, a bouclé jeudi une visite de deux jours à Conakry. Au cours de son séjour dans la capitale guinéenne il a rencontré le président Alpha Condé et l’ensemble des partenaires impliqués dans la lutte contre Ebola avec lesquels il a abordé des questions liées à la lutte contre le virus mortel.

 

A l’issue de sa visite qui l’avait déjà conduit au Liberia et en Sierra Leone, Keiji Fukuda a indiqué que les pays de l’Afrique de l’Ouest font face à une épidémie d’Ebola très sérieuse et urgente mais pas hors de contrôle. « Pour l’OMS l’épidémie n’est pas hors de contrôle », a-t-il assuré.

Selon Fukuda, la fièvre hémorragique qui frappe les trois pays est la grave jamais rencontrée. Cette thèse se renforce d’autant que la maladie sévit simultanément dans des zones rurales et les grandes villes de ces pays, alors que les communautés ont des connaissance diverses sur l’épidémie.

Sans pour autant se montrer trop alarmiste, Keiji Fukuda, a souligné que le virus Ebola peut être contrôlé facilement si les communautés pbservent les mesures de précaution visant à stopper la progression de la maladie.

Le sous directeur de l’OMS a invité les trois pays à s’investir dans la formation des personnels de santé, la sensibilisation des communautés et l’élaboration des stratégies communes de lutte contre l’épidémie. « Eu égard au caractère supranational de l’épidémie, on a besoin d’une stratégie sous régionale », a-t-il confié à la presse.

 

Pour le patron de l’OMS, il serait hasardeux de donner une estimation de la durée de cette épidémie. Il souhait cependant une amélioration significative dans les prochains mois.

 

Personnel de santé impressionnant


Pendant son séjour à Conakry, le sous directeur général de l’OMS chargé de la Sécurité sanitaire et de l’Environnement a effectué une visite au centre de traitement d’Ebola sis à l’hôpital national Donka.

 

Pour son appréciation, il a loué les efforts d’un « personnel de santé qui prend ses précaution et qui connait parfaitement les procédures pour assurer la prise en charge correcte des patients ».

 

« J’ai été impressionné », a-t-il commenté, en faisant allusion à « un centre de traitement professionnel » où plusieurs patients atteints d’Ebola ont déjà trouvé la guérison.

 

Élie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*