vendredi , 23 août 2019
Flash info

Les commerçants victimes des violences politiques réclament leur indemnisation

Une année après la signature des accords entre les acteurs politiques guinéens dans lesquels figurait en bonne place l’indemnisation des commerçants victimes de pillages, le Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) brise enfin le silence.

Le bilan des pertes subies par les opérateurs économiques guinéens lors des trois dernières marches politiques organisées par l’opposition à Conakry, entre septembre 2012 et Mai 2013, pour réclamer plus de transparence dans l’organisation des élections législatives, se chiffrait à 46,5 milliards de francs guinéens, environ 4,6 milliards CFA.

Plus d’une année après la signature donc des accords, les opérateurs attendent  toujours d’être rétablis dans leur droit. Face à l’indifférence des autorités gouvernementales, le GOHA est monté au créneau ce lundi pour dénoncer cette situation.

 

Mohamed Chérif Abdallah, le président de l’organisation qui œuvre pour la défense des droits des opérateurs économiques en Guinée, dit ne pas comprendre le retard accusé dans le dédommagement des victimes. D’autant que bien avant la conclusion de cet accord, le gouvernement avait mis en place une commission d’évaluation des pertes subies par les opérateurs économiques. Laquelle commission était composée du Secrétaire de la Chambre du commerce et quelques opérateurs économiques et placée sous tutelle du ministère du Commerce.

 

Il déplore qu’aucun résultat, ni rapport n’ait été produit  par cette commission à ce jour.

Le Groupe organisé des hommes d’affaires estime que le sort des opérateurs économiques victimes de pillages ne préoccupe plus ceux qui avaient pris l’engagement de réparer le tort subi.

Il regrette par ailleurs le fait que le dédommagement des victimes ne soit inscrit parmi les priorités du gouvernement. Pourtant, estime Mohamed Cherif Abdallah, les commerçants privilégient les voies pacifiques à cause des nombreuses médiations.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
conatct@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*