dimanche , 18 novembre 2018

Le MSD de Diallo Sadakadji se veut un parti d’alternative

Le Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) de l’homme d’affaires Amadou Oury Diallo est entré sur la scène politique guinéenne pour apporter un changement et redonner espoir aux Guinéens après l’échec du pouvoir en place et de l’opposition, ont déclaré lundi les dirigeants du parti restés au pays.

 

« Nous avons crée ce parti depuis le 6 octobre 2011, mais pendant tout ce temps on observait la politique du gouvernement en place », a déclaré le secrétaire général du MSD, Abdoulaye Diallo, dit Balla Koin. « Cette politique à été un échec pour tous les guinéens c’est pour cela que le 7 juin 2014 nous avons  tenu le Conseil national du parti pour élire Mr Amadou Oury Diallo à la tête du parti », a-t-il dit pendant une conférence de presse à laquelle d’autres responsables étaient également présents.

 

Diallo Sadakadji, inculpé et condamné dans l’attaque de la résidence du président en Juillet 2011, est en exil à Dakar. C’est depuis la capitale Sénégalaise qu’il préside la jeune formation politique.

 

Pour son secrétaire général, il revient à l’Etat d’assurer la garantie pour son retour.  »Il n’a commis aucune faute. Il peut rentrer quand il peut », a-t-il affirmé.

 

Le Mouvement pour la Solidarité et le Développement  MSD va évoluer dans une marre politique qui connait déjà de grands partis comme le RPG, l’UFDG, l’UFR, le PEDN etc.

 

Ses dirigeants estiment déjà qu’il est un parti novateur, différent des autres partis. Donc l’alternative.  »Notre objectif est de décomplexer les Guinéens, les sortir du primitive. Jusqu’ici aucun parti n’a montré l’efficacité », d’après Abdoulaye Diallo.

 

« J’ai  côtoyé  Sadakadji de 2004 -2008 pour parler de la situation socio- politique du pays. Il a les qualités d’homme de manager. Avec lui, ensemble, nous pouvons envoyer la foi dans le cœur des Guinées. Nous voulons faire la politique des mains propres. Notre conviction c’est enrichir d’abord la  population, le voisinage pour être  parmi les riches », a-t-il signifié.

Selon le Secrétaire général du MSD, le parti n’a aucune relation avec le pouvoir en place et Cellou Dalein Diallo. « On n’a jamais adhéré a l’UFDG, ni avoir une carte de membre.  Ces deux partis n’ont aucune idéologie pour développer la Guinée », a conclu Abdoulaye Diallo.

 

Seriane Théa

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*