mercredi , 28 octobre 2020

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara double les primes des Éléphants au Mondial

Alors que les Éléphants de Côte d’Ivoire affrontent mardi la Grèce pour une place en huitième de finale du Mondial, le président Alassane Ouattara a décidé de doubler les primes de match des joueurs. Jusqu’à une éventuelle finale…

À quelques heures du troisième match de poule décisif pour la qualification des Éléphants de Côte d’Ivoire en huitièmes de finale du Mondial 2014 au Brésil, face à la Grèce mardi 24 juin (Fortaleza 20 heures GMT), le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a décidé de doubler la prime de victoire par match fixée à 16,4 millions de Francs CFA, qui passe donc à 32,8 millions pour chaque joueur. Quant à celle du sélectionneur Sabri  Lamouchi, qui est de 32,8 millions Francs CFA, elle passe à 65,6 millions. L’annonce a été faite par Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale, lors d’un déjeuner, le 21 juin, avec les joueurs.

« C’est une façon d’inciter les joueurs à se surpasser pour offrir une qualification historique en huitièmes de finale pour le peuple ivoirien. La Côte d’Ivoire n’invente rien en la matière », confie à Jeune Afrique une source proche du gouvernement. Contrairement au cas du Cameroun, où la question des primes a été au cœur de tractations polémiques avec le gouvernement, l’affaire a été traitée dans les règles. Pour le Mondial, le gouvernement ivoirien a adopté en mai un budget de 15,4 milliards de Francs CFA dont 3,5 milliards financés entièrement par l’État ivoirien et 11,8 milliards issus de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*