lundi , 22 octobre 2018

Photo censurée du jeune Rom: L’hypocrisie africaine d’une certaine presse française

Regardez bien cette photo. Elle choque, je le confirme. Vous ne la trouverez dans aucun média français, encore moins sur les sites Internet influents (où elle est volontairement floutée). C’est la photo présumée d’un jeune Rom de 16 ans, battu à sang et laissé pour mort dans un chariot de supermarché. Cela se passe à Paris, au 21è siècle.

Les médias français, dont Le Parisien qui reconnaît l’avoir reçue, ont décidé d’observer le black-out et cela est du point de vue déontologique compréhensible. C’est le journal britannique  « The Telegraph » qui a pris sur lui, de la publier.

Si je publie cette photo, c’est bien parce que je compatis à la douleur effroyable de ce jeune homme dont le crime (sans préjuger de ce qui lui serait reproché) serait d’être Rom.

Si je publie aussi cette photo, c’est bien pour démontrer l’hypocrisie africaine  d’une certaine presse française. Celle-ci ne se serait même pas gênée pour publier une telle photo si la scène s’était produite en Afrique. Sans se soucier des conséquences sociales et sociologiques de leurs publications, une certaine presse française ne se délecte-t-elle pas des images choquantes venues d’Afrique ? Cette photo que les rédactions françaises refusent aveuglément de publier devrait, pour une fois, interpeller certains confrères occidentaux, sur la nécessité éthique de se ressaisir à certaines occasions, quand il s’agit de l’Afrique. Il n’y a pas d’un côté les bons et de l’autre, les méchants. La violence n’a ni couleur, ni continent ; elle est humaine.

PS: je réserve un petit commentaire ultérieurement sur le très dévalorisant générique du journal Afrique de France 24. Le temps des préjugés sur l’Afrique est terminé: c’est le sous-bassement de mon nouveau combat !

André Silver Konan, Journaliste-écrivain africain

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*