mardi , 19 novembre 2019

La Guinée abaisse ses prévisions de croissance à cause d’Ebola

Le gouvernement guinéen a revu en baisse ses objectifs de croissance pour l’année 2014 en raison de la fièvre Ebola qui frappe le pays.

Les nouvelles prévisions tournent autour d’un taux de croissance de 3,5% à fin décembre, a dit le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana qui s’exprimait mardi devant l’Assemblée nationale. Le chef du gouvernement estime qu’en comparaison à la croissance enregistrée l’an dernier, 2,3%, on constate une hausse 1,2%.

Mais ce qu’il ne dit pas, c’est que son équipe projetait en décembre dernier dans la loi des finances initiales, une croissance de 4,5%.

Pour le Premier ministre cette situation est due en grande partie à « l’impact négatif de la fièvre Ebola et au retard dans la reprise des investissements dans le secteur minier ».

La bonne nouvelle est que le gouvernement promet de poursuivre les réformes afin d’atteindre une inflation à un chiffre (8,5%). Il prévoit aussi de porter les réserves de changes de la Banque centrale à 5 mois d’importations, contre 3,1 mois à fin mai.

La fièvre Ebola qui touche la Guinée depuis janvier a fait 144 décès selon le dernier bilan du gouvernement guinéen. L’OMS pour sa part a indiqué que le bilan était de 264 décès à la date du 14 juin.

 

En Guinée, plusieurs hôtels sont vides depuis l’annonce officielle de la maladie. Des investisseurs annulent leurs voyages d’affaires à cause de l’épidémie.

 

Elie Ougna
+224 622 84 68 59
contact@kaloumpresse.com

——-

Note de la Rédaction : Photo, Ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*