vendredi , 19 avril 2019
Flash info

Guinée : une caravane des arts pour la paix va sillonner le pays

Les enfants guinéens ont interpellé mardi les gouvernants et les acteurs politiques à préserver la paix et la quiétude sociale en vue de leur épanouissement.

« Nous voulons la paix pour l’humanité, vous parlez de paix, vous vendez des armes, vous prononcez des discours et nous sommes dans la confusion ». Voici un extrait d’un poème que des élèves guinéens ont déclamé à Conakry ce mardi lors du lancement officiel de la caravane des arts pour la paix.

La manifestation est organisée par Guinée culture, sous l’appui de l’Unesco et le Fonds des Nations Unies pour la paix. Il se tient du 17 juin au 8 juillet. Et va couvrir cinq régions administratives de la Guinée, selon les organisateurs.

La caravane est placée sous le thème « La Paix mon affaire’’, la caravane a pour objectif d’unir les Guinéens au tour de la « Paix ». 

Le directeur des éditions L’Harmattan Guinée et président de l’association Guinée culture, Sansy Kaba Diakité, précise que « cette caravane n’a autre objectif que de prôner la paix en Guinée’’.

Lors de la roulotte, peintres, sculpteurs, danseurs, hommes de théâtre, stylistes et mannequins, et de nombreux enfants vont sillonner les villes de Kindia, Mamou, Labé, Kankan et la capitale Conakry.

La Guinée est à l’orée des élections locales. C’est pourquoi le Représentant de l’Unesco en Côte d’Ivoire, Ibo Yao estime que l’événement doit contribuer à promouvoir la paix dans le cœur des Guinéens. M. Yao affirme que la Guinée est une et indivisible et son développement ne serait réalisé que si ses filles et fils ne s’entendent et conjuguent leurs efforts et taisent leurs différends pour bâtir leur pays.

Pour sa part, Thierno Alioune Diaouné, coordinateur du PBF en Guinée rappelle le contexte dans lequel ce projet intervient. « Il est compté dans le cadre  du projet global du monitoring des élections qui est un projet phare’’. Selon lui, c’est l’une des rares fois que l’on réuni toutes les formes d’expression des arts pour aider un pays à traverser une période de crise.

« Notre pays traverse une crise où nous constatons beaucoup de conflits au niveau des communautés. Nous estimons que les arts peuvent contribuer à transcender ces crises. C’est pourquoi nous appelons tous les hommes et femmes qui interviennent dans ce processus de faire en sorte que les messages qu’ils veulent passer soient des messages de rassemblement de l’ensemble des guinéens. Mais surtout que ces messages des hommes d’arts puissent faire les deux années à venir un temps de fête au lieu de temps de tensions », interpelle M. Diaouné.

Le Secrétaire général du ministère de la Culture et du Patrimoine Historique, Amirou Conté, pense que « c’est par les arts qu’on peut consolider la paix ».  C’est pourquoi, dit-il, cet évènement a un double sens. Celui de la promotion de la paix et des arts, et la consolidation de la paix, permettant aux Guinéens ‘’d’éviter la guerre comme l’on connu certains pays de la sous-région’’.

Pendant la tournée, des concours  de texte et poésie, des ventes de livres, des fabrications et exposition des œuvres d’arts ainsi que des prestations d’artistes le long du parcourt seront au rendez-vous.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*