mercredi , 20 février 2019

Une semaine de suicides à Mandiana

La semaine dernière a été sanglante à Mandiana, préfecture située à près de 700 km l’est de la Conakry. Quatre personnes se sont donné la mort entre le vendredi 6 et le jeudi 12 juin 2014.

Dans la journée du vendredi 6 juin, la série de drames a commencé par un jeune homme, Laye Mamady Sidibé, commerçant,  âgé de 25ans. Il a été retrouvé pendu  à Sotikéla, localité située à 4 kilomètres du centre ville de Mandiana.

 

Quatre jours après, lundi 9 juin, Sékou Diakité, environ 59 ans, marié à deux femmes et père de 10 enfants et Salimata Keita, âgée de 40 ans se sont suicidés. Le premier, par fusillade et la seconde par empoisonnement. Les deux actes meurtriers se sont produits dans la sous préfecture de Dialakoro, à quelques kilomètres du centre urbain de Mandiana, selon le correspondant de nostalgie Guinée.

Le 12 juin 2014, c’est Lanciné Sako qui s’est donné la mort, par fusillade aussi, à kodjaran, un des quartiers de la commune urbaine de Mandiana.

Pour l’heure, les raisons de ces différents meurtres restent indéterminées. La gendarmerie départementale annonce avoir ouvert des enquêtes.

Aliou BM Diallo

+224 622 254 564

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*