mercredi , 13 novembre 2019

L’opposition suspend sa participation au Parlement, menace de reprendre ses manifestations

L’opposition guinéenne a annoncé lundi la suspension de ses activités à l’Assemblée nationale pour contraindre le pouvoir à renouer le dialogue avec elle en prélude aux élections présidentielles de l’an prochain.

 

La décision a été prise pendant une réunion des partis de l’opposition parlementaire et extraparlementaire. Au moins 16 formations politiques y compris celles connues comme les grosses pointures y ont pris part ce lundi au QG de Cellou Dalein Diallo.

 

L’opposition reproche à la Commission électorale nationale indépendante une fuite en avant et accuse le pouvoir de préparer les életions présidentielles de l’an prochain sans elle.

 

Elle veut aussi attirer l’attention du pouvoir sur d’autres points inclus dans l’accord inter-guinéens du 3 juillet comme l’accès équitable aux médias d’Etat et l’ouverture des places publiques aux meetings des partis d’opposition.

 

« Un calendrier relatif aux prochaines manifestations sur les rues sera établi dans les prochains jours », a indiqué Sidya Touré, président de l’Union des forces républicaines.

 


Aliou BM Diallo

+224 622 254 564

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*