mercredi , 3 juin 2020

Assainissement de Conakry : Où sont passés les subventions accordées aux communes ?

 

La question mérite d’être posée à haute et intelligible voix. Où sont passées les sommes mirobolantes décaissées au nom de l’assainissement de la ville de Conakry?

En cette saison hivernale les tas d’immondices continuent de joncher les rues de Conakry.

 

La circulation est quasiment bloquées par endroits à cause des ordures. Pourtant, entre le gouverneur de Conakry, les maires et présidents de délégations spéciales et les chefs de quartiers, plus d’un milliard de francs guinéens circulent au nom de la fameuse campagne d’assainissement de la capitale guinéenne.

 

Les premiers chiffres avancés par le gouverneur Soriba Sorel Camara lui-mêmê font état de 320 millions de francs guinéens pour chacune des trois communes à savoir Kaloum, Dixinn et Ratoma. Tandis que les communes de Matam et Matoto ont touché 380 millions de nos francs chacune. Tenez-vous. Ces subventions ont été accordées pour une période de 3 mois.

Ce qui intridigue aujourd’hui est Soriba Sorel Camara affirme avoir alloué ces subventions en espèces sonnantes et trébuchantes aux communes. Les maires et présidents de délégations spéciales à leur tour étaient sensés impliqués l’ensemble des élus locaux à la base dans la gestion des déchets solides. Ce qui n’a pas été fait. Plusieurs chefs de quartiers disent n’avoir rien perçu et ignorent l’existence d’un tel financement.

 

La destination de ces montants restent pour l’instant à justifier. Et en attendant, les esprits s’échauffent au gouvernorat de Conakry et dans certains quartiers où des jeunes demandent des comptes aux mairies.

Zézé Enema Guilavogui
+224 669 04 11 78

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*