dimanche , 16 décembre 2018

Palais du Peuple : les vraies raisons du report du conseil national de l’UFR

Prévue pour ce samedi au Palais du Peuple, l’ouverture de la 3ème session de l’Union des forces républicaines (UFR) n’a pu se tenir.

 

Sur les raisons, le président de l’UFR, Sidya Touré, explique que le Bureau national a reporté plusieurs fois le conseil à cause des problèmes d’épidémie que le pays connaissait. Mais cette fois-ci, déplore-t-il, « il n’y en n’a aucune raison invoquée par le pouvoir. C’est juste le fait de Prince’’.

Touré assure que son parti avait pris les dispositions idoines en écrivant à l’administration générale du Palais du peuple pour demander la salle des spectacles où se produisent tous les artistes du pays.

 

« Nous avons obtenu l’accord de l’administrateur du palais. Nous avons payé la somme qu’il fallait, nous avons même payé huit millions supplémentaires pour avoir du gasoil parce que pendant la journée il n’y a pas du courant, et ils nous ont dit qu’il fallait supporter tous ces frais. Toutes ces questions ont été réglées. Hier, à 15 heures, on est venu nous dire que la salle ne pouvait plus être occupée pour faire cette manifestation du parti. Cette déclaration a été faite au bureau de notre groupe parlementaire par l’administrateur du Palais, accompagné du personnel d’un parti, du conseiller à la présidence et du personnel du gouvernorat de Conakry », révèle Sidya Touré.

Pour lui, cette attitude du pouvoir que l’UFR pensait 3de mauvaise blague », est une façon de saboter le conseil national du parti.  « On a envoyé la nuit les techniciens qui devaient préparer la salle faire la décoration, mettre la sonorisation en place, et sécuriser également. Ils ont été renvoyés. C’est ainsi que nous avons parfaitement compris que la salle n’était pas disponible ».

Selon l’ancien Premier ministre, son parti a finalement obtenu l’autorisation de tenir son conseil dans la salle des congrès du Palais du Peuple. Ce, après des négociations menées par des diplomates. « Malheureusement nous n’avons pas pu mettre en place les éléments constitutifs d’un congrès. Aucune sonorisation n’était installée. Et il n’y avait aucun dispositif de sécurité en place. Le temps pour nous de faire tout ça, le conseil ne pourra débuter que vers 16h », a estimé Sidya Touré.

L’Union des forces républicaine déplore qu’aucun document n’ait été émis pour justifier cette décision. « Elle nous a été signifiée oralement », regrette l’opposant. « Ce sont là les raisons qui justifient que nous n’avons pas pu tenir le conseil au Palais du peuple et qui fait que nous allons le reporter à demain au siège du parti ».

Le report de la tenue du conseil national du parti, semble mal accueilli par les militants et sympathisants qui se sont réunis sur l’esplanade du Palais du Peuple depuis ce matin.

Officiellement, le Conseil national de l’UFR a  pour principal objectif de tirer les leçons des élections législatives du 28 septembre 2013.

Aliou BM Diallo

+224 622 254 564

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*