mardi , 20 août 2019

Des organisations de la société civile apprécient la résiliation de la convention de VBG

Un groupe d’organisations de la société civile guinéenne a remercié le gouvernement  mardi pour avoir résilié la convention de VBG, filiale de BSGR et de Vale, qui détenait les blocs 1 et 2 de Simandou.

 

Dans une déclaration conjointe, les trois organisations de la société civile ont dit avoir appris avec beaucoup de satisfaction l’annulation du deal de VBG, intervenue en Avril.

 

« C’est avec un grand intérêt que nous, organisations de la société, ONG, mouvement syndical, avons suivi le compte rendu de la session ordinaire du conseil des ministres tenue, le 17 avril 2014, placé sous la haute présidence du chef de l’état, professeur Alpha Condé sur les Conclusions du Comité stratégique de revue des titres et conventions relatives à la convention minière VBG », a indiqué Sékou Mohamed Sylla, président de la fédération des ONG de guinée et président du Centre d’Étude et de Recherche pour l’Intégration Régionale et le Développement de l’Afrique (CERIDA).

 

Partant de plusieurs textes relatifs à la lutte contre la corruption dont celui de l’Union africaine  sur la prévention et la lutte contre la corruption, des Nations Unies contre la corruption, de la CEDEAO sur la lutte contre  la corruption, ces organisations de la sociétés civile ont félicité le gouvernement en raison du « caractère frauduleux de la procédure d’obtention des titres et de la convention minières, dont BSGR VBG, Vale est titulaire ».

 

On rappelle qu’en avril, la Guinée a annulé la convention de VBG sur recommandation du Comité de revue des titres et conventions miniers. Ce comité était parvenu à la conclusion selon laquelle « il existe un faisceau  d’indices  précis  et  concordants  établissant  avec  une  certitude  suffisante,  l’existence  de pratiques  de  corruption  ayant  entaché  l’octroi  des  titres  et  de  la  convention  minières  détenus  par VBG ».

 

Sériane Théa

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*