samedi , 24 août 2019
Flash info

Dalein ne regrette pas ses propos sur Bloomberg

Le président du parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a dit lundi ne pas avoir regretté ses propos rapportés par l’agence de presse Bloomberg début-mai lorsqu’il affirmait que des élections présidentielles truquées en 2015 menaceraient la paix en Guinée.

« Nous n’allons pas accepter la fraude en 2015. Nous n’accepterons pas que les présidentielles soient fraudées », a prévenu lundi le chef de file de l’opposition pendant une conférence de presse qu’il animait à Conakry. « Je maintiens mes propos, la fraude ne sera acceptée », a-t-il insisté là-dessus.

Rappelons que dans une interview accordée à Bloomberg, l’ancien Premier ministre avait dit la même chose. A la seule différence qu’il avait confié à Bloomberg que sa vie était en jeu.

« Si les élections  ne sont pas transparentes il n’y aura pas de paix et de stabilité en Guinée. En 2015, mes électeurs n’accepteront pas cela (élections fraudées), même si je le leur demandait. Ils me tueront et proclameront leur victoire », avait-il confié.

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*