dimanche , 25 octobre 2020

Dialogue : l’opposition va adresser un second courrier au PM

Pour maintenir la pression afin d’obtenir son cadre de dialogue, l’opposition républicaine a annoncé mardi qu’elle réécrira au Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana. La décision a été prise pendant une rencontre extraordinaire tenue au QG de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) sis à Hamdallaye-CBG, commune de Ratoma. Déclaration…


 

« L’opposition parlementaire et extraparlementaire s’est retrouvée aujourd’hui (mardi 27 mai 2014 dans l’après-midi ndlr) pour faire le point sur la situation politique notamment pour réagir face au courrier qui lui a été adressé par le premier ministre, chef du gouvernement guinéen Mohamed Saïd Fofana en lettre d’ouverture de dialogue que cette opposition a formulée à l’intention du gouvernement et de sa mouvance politique.

Nous avons évidemment déploré cette réponse du premier ministre qui n’a pas daigné de répondre favorablement à cette demande de concertation. Il s’est contenté tout simplement de déclaration qui ne s’appuie sur aucun fait réel, sur aucune volonté politique clairement exprimée et manifesté par les autorités de ce pays.

Nous avons décidé en conséquence de réécrire au premier ministre pour réagir à ce propos contenu dans son courrier pour demander de nouveau à ce que ce dialogue s’ouvre. Nous avons décidé de prendre l’opinion internationale à témoin ainsi que l’opinion nationale en saisissant toute la communauté internationale, toutes les composantes, bref tous ceux qui ont participé au dialogue du 03 juillet 2013 et qui ont apposé leur signatures.

Nous allons aussi initié dans les plus brefs délais des résolutions au niveau de l’Assemblée Nationale en lui demandant de se prononcer en faveur de l’application de cet accord. En interpellant toutes les parties signataires de cet accord de leurs demander chacune à ce qui la concerne, de respecter les engagements auxquels elle a librement souscrit au titre de cet accord.

Nous allons donc continuer à faire des efforts dans ce sens, mais nous avons déjà décidé au cas où cette impasse politique se poursuivrait. Nous commencerons nos manifestations sur les places et les voies publiques conformément aux garanties accordées par notre constitution.

Nous avons décidé de nous retrouver dans les jours à venir pour refaire de nouveaux les points de la situation et réagir au non suite qui sera réservée aux différents courriers qui seront  adressés aux uns et autres ».

L’opposition républicaine

——————–

Note : Ont pris part à la rencontre, le chef de file de l’opposition guinéenne et président de l’UFDG,  Cellou Dalein Diallo, le porte-parole de l’opposition et président de l’UFC, Aboubacar Sylla, le leader du PGRP, Ibrahima Sylla Bah, le représentant de l’Ufr, Mohamed Tall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*