dimanche , 26 mai 2019

Un sourd-muet tue sa compagne et se tranche la gorge à Conakry

Un jeune homme sourd-muet a donné la mort à sa compagne, sourde-muette aussi, en l’administrant des coups de couteau au niveau de la poitrine, avant de se donner la mort, dans la nuit du mercredi, 20 mai aux environs de 21 heures, sous une pluie battante, au quartier Béhanzin dans la commune de Matoto à Conakry.

Agés d’une vingtaine d’année, ces deux handicapés de naissance venaient régulièrement dans ce quartier rendre visite à un ami commun, également sourd-muet, qui y réside.

Malgré la pluie qui tombait avec force en ce moment, les cris de la jeune fille ont alerté le voisinage. Certains voisins ont pris le courage de sortir voir ce qui s’y passait. C’est ainsi qu’ils ont aperçu un corps étalé par terre de tout son long. C’était celui de la sourde-muette. Ils l’ont ainsi transporté dans une clinique près des lieux du crime. Là, les agents qui ont constaté la gravité des blessures, ont préféré qu’elle soit évacuée sur le CHU de Donka, dans la commune de Dixinn.

C’est suite à ces mouvements que le présumé meurtrier a, certes, réalisé l’acte qu’il venait de commettre, il a donc décidé de se donner la mort en se tranchant la gorge avec le même couteau.

Sur les lieux les flaques de sang qui étaient visibles, confirmaient l’incident qui s’est déroulée entrainant la mort des deux amants.

Le voisinage qui a essayé de venir au secours, se posait maintenant la question de savoir, qu’est-ce que cette fille aurait faite pour mériter ce sort ? et qu’est-ce qui a poussé le jeune homme à commettre un tel acte ?

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*