mercredi , 18 septembre 2019
Flash info

Après la débâcle du RPG Arc-en-ciel aux législatives, Kaloum veut rectifier le tir en 2015

 

Réunis au sein du mouvement « Kaloum Initiative 2015 » des citoyens de Kaloum veulent corriger le tir en élisant Alpha Condé en 2015 après avoir infligé une défaite cuisante au parti au pouvoir aux législatives dernières.

 

Pour eux, il ne s’agit pas d’un mouvement associatif à caractère démagogique ni pécuniaire. « Le mouvement vise à mobiliser la jeunesse de Kaloum en particulier autour de l’homme qui donne espoir à la Guinée’’, introduit Ousmane Cissé, un des membres fondateurs du groupe. « 2015 s’approche, le débat se focalise autour du bilan du Pr Alpha Condé que certains de ses adversaires présentent comme négatif. Pourtant on ne peut pas passer quatre ans au pouvoir sans poser une brique », souligne-t-il.

« Kaloum Initiative 2015 » se veut un mouvement qui préserve la bonne réputation d’une commune qui a toujours hébergé et collaboré avec les chefs d’Etat qui se sont succédé en Guinée.

 

Certains membres de cette association qui ont pourtant voté l’opposition aux législatives de septembre 2013 affirment ne plus digérer que leur commune soit présentée comme « un trophée de guerre ». Ils promettent de rompre avec cette image d’une circonscription dans laquelle le président de la République n’est plus le bienvenu. « Nous voulons montrer que c’est une contrevérité’’, rappelle encore Ousmane Cissé.

« Kaloum Initiative 2015 » tire ses arguments de soutien dans les projets de développement déjà bouclés et ceux en cours de réalisation. Le bitumage des voiries urbaines, la construction d’infrastructures hôtelières et de centres de santé dont celui pour « Mères et Enfants » à Coronthie. « Il est gênant de ne pas lui retourner la pièce de la monnaie », reconnait-on au sein du mouvement.


Baïdy, une cible

Ousmane Cissé et ses amis du mouvement sont catégoriques. La personnalité choisie par Kaloum pour la représenter à l’Assemblée nationale  ne semble pas être le bon choix. C’était une erreur, soutiennent-ils. « On s’est trompé dans notre choix », tranche Ibrahima Docta Yattara, un porte-parole. « L’honorable Baidy Aribot continue à confondre l’hémicycle à la rue, d’une part et d’autre part confondre la personnalité du président de la République aux projets de lois à initier pour la Guinée. Notre honorable député refuse comme ses camarades opposants un débat républicain à l’hémicycle.  En lieu et place, il prend le Président de la République comme son égo. C’est avec regret que nous voyons Baidy Aribot trahir l’espoir  mis sur lui. Cela doit cesser », affirment-ils.

Pour « Kaloum Initiative 2015 », il n’est jamais tard de bien faire. C’est pourquoi ses membres promettent de donner leurs voix au chef de l’état au scrutin présidentiel de l’an prochain. Selon Yattara les jeunes de Kaloum sont en train de prendre conscience.


« Sur fonds propres »

Les initiateurs promettent de sensibiliser les citoyens de leurs communes en faveur du chef de l’Etat. Ils comptent l’étendre à tout le pays. Ils promettent aussi d’œuvrer pour une synergie entre tous les mouvements de soutien présents sur la presqu’île de Kaloum.

Mais en attendant, ils disent fonctionner à base de cotisations individuelles et des fonds octroyés par leur Coordinateur Aboubacar Bobody Camara, un opérateur économique.  »Si le professeur Alpha Condé est prêt à nous aider, on est prêt disposé à l’accueillir », lance toutefois Ousmane Cissé.

Élie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*