vendredi , 6 décembre 2019

Fonction publique : Al Hassane Makanéra Kaké promu Conseiller juridique

Peu bavard, moins politique et donc moins connu du grand public, Al Hassane Makanéra Kaké, le frère-jumeau du bouillant ministre de la Communication Al Houssein Makanéra Kaké vient d’être promu Conseiller juridique du ministère d’Etat en charge de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’administration.

 

C’est un décret du président de la République lu mardi nuit sur les antennes de la RTG qui annonce la nouvelle. Voici la liste des cadres nommés par ce décret.

 

1-Secrétaire général : Mody Oury Barry, socio-économiste, consultant international

2-Chef de cabinet : Mohamed Traoré, administrateur civil, confirmé.

3-Conseiller principal : Bily Nankouma Doumbouya, administrateur civil en service audit ministère.

4-Conseiller chargé des questions de modernisation de l’administration : Alpha Bah, expert en TIC, précédemment chargé d’études en système d’information audit ministère.

5-Conseiller chargé des ressources humaines : Lansana Kourouma, précédemment directeur national de la réforme administrative audit ministère.

6-Conseiller juridique : Makanéra Al Hassane Kaké, précédemment directeur de l’institut de réforme et de perfectionnement en administration et gouvernance.

7-Conseiller chargé de missions : Alhassane Kaba, spécialiste en gestion des ressources humaines résidant aux Etats-Unis d’Amérique.

8-Attaché de cabinet : Lamine Cissé, professeur précédemment en service au ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

9-Inspecteur général de l’administration publique : Eugène Halikou Djamalo, administrateur civil, confirmé.

10-Inspecteur général adjoint de l’administration publique : Ahmed Sékou Keita, juriste, précédemment directeur national adjoint des relations institutionnelles et extérieures au ministère des droits de l’Homme et des libertés publiques.

11-Directeur national du service concours et examens professionnels : Sékou Rouge Condé, professeur.

12-Directeur national adjoint du service concours et examens professionnels : Karamoko Oumar Diallo, administrateur civil, précédemment chef division gestion ressources humaines au ministère de l’environnement, des eaux et forêts.

13-Directeur national de la gestion des carrières : Nonkouma Diallo, juriste, précédemment en service au centre de perfectionnement administratif audit ministère.

14-Directrice nationale adjointe de la gestion des carrières : Madame Titi Kamano, administrateur civil, précédemment en service audit ministère.

15-Directeur national de la gestion prévisionnelle, des effectifs, des emplois et des compétences : Sékou Doumbouya, économiste, précédemment directeur national adjoint de la fonction publique audit ministère.

16-Directeur national adjoint de la gestion prévisionnelle, des effectifs, des emplois et des compétences : Yamoussa Nana Camara, juriste, chef de la division étude, planification et statistique des effectifs à la direction nationale de la fonction publique.

17-Directeur national de la modernisation des systèmes d’information et de gestion des ressources humaines : Zaoro Antoine Delamou, ingénieur-informaticien, précédemment en service audit ministère.

18- Directeur national adjoint de la modernisation des systèmes d’information et de gestion des ressources humaines : Ibrahima Kalil Kourouma, ingénieur-informaticien, précédemment directeur général de l’agence de la gouvernance électronique et de l’information de l’Etat.

19-Secrétaire nationale au renforcement des capacités : Mamadi Condé, confirmé.

20-Secrétaire national adjoint au renforcement des capacités : Madame Touré Kadija, juriste, précédemment en service au centre national de perfectionnement administratif audit ministère.

21-Coordinateur général du programme de réforme de l’Etat et de modernisation de l’administration : Amara Camara, précédemment directeur division consulting et projet digital France.

22- Coordinateur général adjoint du programme de réforme de l’Etat et de modernisation de l’administration : Ousmane Bangoura, inspecteur des services financiers et comptable, précédemment conseillé du ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration.

23-Directeur général de l’agence nationale de la gouvernance électronique et de l’informatisation de l’Etat : Ahmed Camille Camara, ingénieur-informaticien, précédemment directeur général adjoint de ladite agence.

24- Directeur général adjoint de l’agence nationale de la gouvernance électronique et de l’informatisation de l’Etat : Noumoukè Condé, ingénieur-informaticien, spécialiste en entreprenariat et innovation.

25-Directeur général du centre national de perfectionnement administratif : Lancet Camara, précédemment directeur général adjoint par intérim du CNPA audit ministère.

26- Directeur général adjoint du centre national de perfectionnement administratif : Bangaly Camara, juriste, précédemment directeur adjoint de la réforme administrative audit ministère.

27-Directeur du projet École nationale de l’administration (ENA) : Laye Moussa Condé, confirmé.

28- Directeur-adjoint du projet Ecole nationale de l’administration (ENA) : Mamadou Barry, juriste, précédemment directeur de l’Institut de recherche et de perfectionnement en administration et gouvernance.

29-Directeur du projet de réhabilitation et opérationnalisation du fichier central et des fichiers périphériques de la fonction publique : Alkhaly Mangué Yansané, administrateur civil, précédemment chef service information-documentation-archives audit ministère.

30- Directeur-adjoint du projet de réhabilitation et opérationnalisation du fichier central et des fichiers périphériques de la fonction publique : Mohamed Camara, administrateur civil, précédemment au service-information-documentation-archives audit ministère.

Transcrit par Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*