mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Kouchner, le frère jumeau du président a un passeport guinéen

L’ancien ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner possède un passeport guinéen. C’est ce qu’a déclaré le ministre guinéen de la Sécurité et la protection civile Madifing Diané.

 

Le patron de la police a fait l’annonce pendant la cérémonie de lancement des passeports biométriques à Conakry. Il a souligné que Bernard Kouchner, comme bien d’autres personnalités à l’échelle internationale qui a apporté leur soutien au pays, possèdent le passeport guinéen en reconnaissance pour les actes posés.

« Il y a eu plusieurs combattants de libération qui ont eu des passeports guinéens au temps de la première République. C’est pour vous dire que c’est normal que le frère jumeau du Président de la République ait notre passeport », a affirmé le ministre Diané.

L’expression « frère jumeau » en Guinée rapporte directement à Bernard Kouchner. C’est le président Alpha Condé qui l’a employée pour la première fois lors de sa cérémonie d’investiture en tant que Chef de l’Etat en fin 2010 pour signifier son amitié et les liens qui le lient à l’ancien ministre français.

Bernard Kouchner est initiateur d’un centre médical pour mères et enfants à Conakry dont le coût est évalué à 500. 000 euros. « Ce n’est pas moi qui l’offre, j’en suis simplement ‘initiateur. Le financement est une collecte d’entreprises françaises, dont CFAO, Total », précise-t-il.

Lors de la pose de la première pierre de ce centre médical en mars, Alpha Condé, n’avait pas manqué de rappeler la nature de l’amitié qui les lie. « Mon cher frère Bernard Kouchner, excellence l’ambassadeur de France, et surtout madame Christine Ockrent, qui a beaucoup de mérite, je le sais parce que, supporter Kouchner, ce n’est pas très facile. Toutes mes félicitations pour avoir pu supporter mon frère jumeau. (Rires). Je sais de quoi je parle. Je crois que mon ami, qui a un an de plus d’amitié avec lui, sait de quoi je veux parler. Mais Kouchner est Kouchner. On doit le prendre tel qu’il est ».


Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*