mardi , 23 juillet 2019
Flash info

C’est parti pour la construction du pont de Kaaka

Le Président de la République, Pr. Alpha Condé a procédé ce samedi, 17 mai 2014 à la pose de la première pierre des travaux de construction du pont Kaaka situé aux environs 3 Km de la Commune urbaine de Coyah, sur la Nationale No 1.

Le projet est un financement du Japon à plus de 12 millions de Dollars et c’est les entreprises japonaises Katahira Enginess International et Dai Nippon qui réalisent les travaux qui prendront fin en juin 2015. Cette nouvelle infrastructure doit remplacer l’actuel pont qui, est ancien, en mauvais état et dont la largeur ne répond plus aux normes en vigueur pour la circulation de ce type de route. Elle constituera un apport de fond pour cet axe routier d’importance locale, nationale et sous-régionale.

Concernant les caractéristiques du pont, le ministre des Travaux Publics, Mohamed Traoré a expliqué que cet ouvrage de franchissement est d’une longueur de 130 m pour une largeur de 12m. Selon le chef du département des Transports, ce pont à poudre en béton précontraint comprend notamment 2 voies de 4m, un trottoir de part et d’autre et comportera 5 travées.

Cette cérémonie qui a mobilisé les citoyens de Coyah, a connu la présence des membres du gouvernement.

Dans son souhait de bienvenue, Commandant Abdourahamane Kéita, Préfet de Coyah a au nom de la population de sa localité, remercié le Président Alpha Condé pour les acquis du gouvernement que bénéficie cette Préfecture. De ce fait, il a rassuré du soutien des Coyakas au programme de société du Pr Alpha Condé.

Le Représentant du Bureau régional de la JICA à Dakar, Ryuichi Kato dira que l’aménagement des infrastructures favorisant l’intégration nationale et sous-régionale, est l’un des axes essentiels de la coopération japonaise en Afrique.

C’est pourquoi il a souligné que la construction de ce pont est une étape importante de ce partenariat.

De son côté, l’ambassadeur du Japon, Naotsugu Nakano indique qu’avec la construction de ce pont qu’il qualifie de « pont d’amitié entre la Guinée et le Japon », son pays renforce son soutien au développement de la Guinée. Selon lui, ce geste illustre à nouveau les excellentes relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Au nom du gouvernement guinéen, Dr Moustapha Koutoubou Sano, ministre de la Coopération internationale a remercié l’ambassadeur du Japon pour sa contribution à redynamiser la coopération guinéo-japonaise. Pour cela, il rassuré que le gouvernement s’emploiera pour la bonne exécution des travaux avant d’exprimer la détermination du gouvernement à faire de cette coopération un exemple de coopération réussie.

En lançant les travaux de construction de ce pont, le Président Alpha Condé a exprimé son souci de rendre les infrastructures routières plus praticables afin qu’il y ait moins accidents : « Ce que nous souhaitons, est que les routes de Guinée soient praticables. Parce que comme l’a dit un des mes homologues : « Pour développer le pays, il faut des routes ». Donc les infrastructures sont fondamentales et vous savez qu’il y a beaucoup d’accidents sur la route Kindia-Conakry, Kindia- Mamou, parce qu’il y a trop de tournants. Notre objectif est de faire en sorte les routes soient transformées en 2 x2 voies pour que la route soit praticable et qu’il y ait moins d’accidents. Nous sommes très heureux que ça commence, mais ce n’est qu’un début. Parce qu’il faut remplacer tous ces tournants par des routes beaucoup plus droites. Ca coûtera très cher, mais si on fait les routes, elles seront les routes à péage. Au moins le péage ne rembourse pas, mais il permet d’entretenir la route ».

BS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*