dimanche , 18 août 2019

Protestations contre le manque d’eau et d’électricité à Behanzin

Les jeunes du quartier Behanzin situé non loin de l’aéroport internationale Conakry-Gbessia dans la commune de Matoto ont protesté mardi matin contre l’absence prolongée de l’électricité dans leur zone.

Très tôt le matin, les manifestants ont érigé des barricades et brulé des pneus devant l’entrée principale du camp Alpha Yaya Diallo, la plus grande garnison militaire du pays, pour réclamer l’eau et le courant.  Ils scandaient aussi des propos hostiles au pouvoir et à Électricité de Guinée (EDG). « EDG, zéro », pouvait-on entendre.

Ibrahima Baldé, un des protestataires, a confié à Kaloumpresse.com que leur quartier est plongé dans l’obscurité et privé d’eau depuis plus de deux mois tandis que plusieurs démarches ont  été menées pour aviser les équipes d’EDG et de la Société des Eaux de Guinée en charge de leur zone.

Les jeunes qui manifestaient ont confié être galvanisés par le fait que tout quartier à Conakry qui proteste est servi aussitôt. « Nous allons poursuivre jusqu’au bout, jusqu’à satisfaction de notre plate-forme  revendicative », a confié Baldé.

Un imposant dispositif de sécurité a été déployé pour parer à tout débordement. La police a réussi à disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogène. Ces derniers avaient finalement résolu d’assiéger les bureaux d’EDG à Yimbaya. Des éléments de la gendarmerie étaient postés à proximité du lycée  Ahmed Sekou Touré (ex- lycée Aviation), prêts à venir en renfort.

La descente musclée a provoquée une débandade à Behanzin. Des citoyens ont accusé les agents de police de profiter de la situation pour dérober des téléphones, défoncer les boutiques et de commettre d’autres actes  de vandalisme.

Avant Behanzin, il faut rappeler que les jeunes du quartier Kipé-Centre Émetteur étaient en ébullition hier lundi pour réclamer cette fois, leur  maison de jeune.

Zézé  Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*