jeudi , 17 octobre 2019

Le préavis de grève pourrait être suspendu

Sauf cataclysme, la grève générale illimitée projetée par les 8 centrales syndicales en Guinée n’aura finalement pas lieu, selon des informations obtenues par Kaloumpresse.com.

 

Selon nos sources, les syndicalistes et la président de la Républiques vont s’accorder sur quelques points comme l’application du statut particulier des enseignants et des médecins.

 

Les syndicalistes ont décidé de suspendre leur menace de grève après que le président a fait des « propositions concrètes », selon un membre de la Confédération syndicale des travailleurs de Guinée, connue sous l’appellation CNTG.

 

Sur l’autre point de revendication qui concerne l’augmentation de la grille salariale des travailleurs du secteur public, les centrales syndicales auraient accepté l’idée du chef de l’Etat d’attendre la fin du recensement biométrique en cours. La fonction publique guinéenne compte environ 70.000 salariés.

 

Les syndicalistes auraient également reçu le ferme engagement d’Alpha Condé de traiter le plus rapidement possible les dossiers concernant la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui) et la raffinerie d’alumine de Friguia.

 

En route pour le Palais présidentiel Sèkhoutoureyah où ils vont formaliser leurs négociations, les syndicalistes qui viennent de se réunir à la bourse du travail, siège de la CNTG, ont accepté de suspendre leur préavis de grève.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*