lundi , 16 septembre 2019

Conakry : une femme et sa fille meurent calcinées dans un incendie

Une femme et sa fille ont trouvé la mort calcinées jeudi 8 mai, dans un incendie à Madina centre dans la commune de Matam.

Selon les informations reçues par Kaloumpresse.com, le sinistre s’est déclaré aux environs de 6h. C’est un appartement d’une chambre et salon qui a été réduit en cendre par un feu dont les origines n’ont pas été déterminées.

Kadiatou Condé et sa fille Tenimba Fofana  qui se trouvaient dans la maison n’ont pu échapper aux flammes.

Ousmane Keita, un voisin de la famille a expliqué que quand il a vu les flammes, il a appelé les voisins à l’aide.  « Mais compte tenue de l’ampleur qu’a pris le feu, nous n’avons pas pu sauver les victimes », a-t-il regretté. « Toutes les tôles avaient pris, on n’a vraiment pas pu parce que la porte étaient aussi fermée’’.

Les larmes aux yeux, Mohamed, frère de la victime Kadiatou Condé se souvient encore. « Le dimanche dernier on était ensemble en réunion de famille. Elle m’a demandé de l’argent en me taquinant un peu. A ma grande surprise, on m’a appelé ce matin pour me dire que ma sœur et ma nièce sont décédées. Je suis venu trouver le corps de la fille de ma sœur calciné dans une situation indescriptible ».

 

Selon Mohamed, sa sœur a péri en voulant sauver sa fille. « Elle s’est levée pour sortir, c’est en ce moment là que la fille a crié et  ma sœur s’est retournée, c’est en ce moment qu’elles ont été asphyxiées », a-t-il expliqué.

Même si les origines de l’incendie restent pour l’heure inconnues, des proches affirment que la victime était productrice du savon artisanal. Certains analystes pensent que les produits qui entraient dans la fabrication de ses savons pourraient être à l’origine du feu.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*