vendredi , 22 février 2019

Mouctar Diallo n’a pas peur des audits à l’Élevage

Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces démocratiques ne tremble pas lorsqu’on lui parle des audits au ministère de l’Élevage, département qu’il a dirigé en 2010.

 

Joint mercredi matin par radio Espace FM, le jeune député a indiqué que sa gestion à la tête de ce ministère et le projet d’abattoir moderne de Kagbélén qu’il a lancé en toute pompe pour un coût de 60 milliards de francs guinéens étaient clean.

« Quand nous étions au gouvernement, nous avons remarqué que des mesures d’hygiènes manquaient. C’est ainsi qu’on a voulu réactiver un projet de construction d’abattoir moderne avec les Brésiliens », a dit le patron des NFD.

A ceux qui croient que l’ancien ministre a utilisé les fonds destinés à ce projet pour se faire une santé financière, il a précisé que le ministère des finances à l’époque n’a pu débloquer les sous. « C’est plutôt Guicopress qui a pré-financé parce qu’on avait aucun franc pour ce projet ».

Comme le dirait l’autre, Mouctar Diallo dit avoir le cœur tranquille. « J’ai toujours sollicité l’audit de mon département ».


Élie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*