lundi , 10 décembre 2018

L’opposition guinéenne pourrait reprendre les protestations de rue

Éprouvé par des petits calculs politiciens et la défense des intérêts personnels de ses membres, le collectif des partis regroupés au sein de l’opposition républicaine veut à nouveau tester son poids en menaçant de reprendre les manifestants de rue.

 

Dans une déclaration datée du 2 mai, les leaders de l’opposition fustigent « une approche discriminatoire et une immixtion flagrante de l’exécutif dans le fonctionnement » de la CENI.

Ils condamnent aussi ce qu’ils appellent les violations répétées de l’accord du 3 juillet qui prévoyait, selon eux, l’indemnisation des victimes des manifestations, la neutralité du service public et l’accès équitable de toutes les sensibilités politiques aux médias d’état ainsi que l’organisation des élections communales avant la fin du 1er trimestre 2014.

 

Constatant tous ces manquements, les partis affirment qu’ils pourraient recourir, dans les prochains jours, à des manifestations pacifiques sur les voies et places publiques au cas où l’impasse politique actuelle, volontairement entretenue par le pouvoir, se poursuivrait.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*