lundi , 19 août 2019

L’opposition quitte une réunion du parlement pour protester contre Alhassane Condé

L’opposition parlementaire a vidé la salle du 28 septembre lundi matin en signe de protestation contre la présence du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Alhassane Condé.

Selon les informations en notre possession, le ministre Alhassane Condé, s’est présenté dans la salle du 28 Septembre au moment où l’intercommission de l’Assemblée nationale était en réunion de travail. Il n’en fallait pas plus pour que les députés de l’opposition prennent leurs sacs et quittent la salle. Laissant leurs collègues de la mouvance présidentielle et les non alignés en place.

« Alhassane Condé s’est rendu coupable de propos discriminatoires et abjects envers l’UFDG et son président », a commenté un député de l’opposition après avoir quitté la salle.

A l’origine de ce boycott, on rappelle que le 28 mars, le ministre Alhassane Condé avait déclaré sur radioGuinéeSud.com que l’UFDG n’a même pas un agrément correct qu’il est un Parti communautaire. « Les militants de l’UFDG sont des provocateurs qui ne connaissent pas la loi et qui descendent dans la rue dès que celle-ci est appliquée.Cellou est un menteur », avait-il dit.

La réponse du parti n’avait pas tardé. « Alhassane Condé est un individu dangereux pour la stabilité de notre pays. Il est le parrain administratif du Manden-Djallon. Il prône impunément le racisme, l’ethnocentrisme et le régionalisme, toutes choses qui menacent gravement la paix, la sécurité et l’unité nationale », avait signifié la formation politique d’opposition dans une déclaration.

Le 18 avril, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a porté plainte auprès du Doyen des Juges d’instruction du Tribunal de première instance de Conakry I (Kaloum) contre le ministre Alhassane Condé pour « propos haineux, injurieux, diffamatoires et ethnocentriques ».

Les députés de l’opposition membres de l’intercommission de l’Assemblée nationale ont regagné la salle du 28 septembre après que le ministre de l’Administration du territoire s’est retiré des lieux.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*