vendredi , 30 octobre 2020

Le gouverneur de Conakry s’en va en guerre contre les affichages sauvages

Le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, veut mettre de l’ordre dans le secteur des affichages publicitaires. Il vient de prendre une décision annonçant l’interdiction des affichages sauvages sur les panneaux le long des artères publiques de Conakry « jusqu’à nouvel ordre ».

 

Dans un entretien téléphonique accordé à Kaloumpresse.com, Soriba Sorel Camara a évoqué une mesure conservatoire visant à mettre de l’ordre dans le secteur.

« Il faut réorganiser le secteur suivant les espaces en impliquant les propriétaires afin que chacun sache qu’il est impliqué », a déclaré le numéro un du gouvernorat de Conakry. Par la décision, il compte mettre un terme à l’anarchie qui règne en matière d’affichage dans la capitale guinéenne.

« La publicité revient obligatoirement à la direction de l’office guinéenne de publicité (OGP). Le gouvernorat ne doit plus se mêler dans les contrats de publicité. Je vais récuser tous les contrats que le gouvernorat avait autorisés », a-t-il confié. « Aucune autorité ne doit se mêler à faire une autorisation  de publicité », a martelé Soriba Sorel Camara.

Pour l’officiel, les contrats de pub doivent être gérés par l’OGP et le gouvernorat ne s’impliquera plus dans les contrats pour l’occupation des panneaux publicitaires sur le territoire.

Les pourparlers sont programmés avec la direction de l’OGP, pour « revaloriser » le secteur. « Il faut que la part de chaque catégorie soit définit. Il faut que l’argent part dans les caisses de receveurs et les comptabilités seront faites pour qu’on sache en clair ce qui a été fait’’, a-t-il dit.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*