jeudi , 21 novembre 2019

Guinée : la police interpelle 22 clandestins nigérians

Vingt-deux Nigérians qui tentaient de se rendre clandestinement en Europe par bateau via la Guinée ont été interceptés, a annoncé mardi à l’AFP le directeur de la Sûreté urbaine de Conakry, le commissaire Boubacar Kassé.

Tous « ont été interceptés hier au port de Conakry à bord d’un bateau battant pavillon singapourien », a affirmé le commissaire Kassé. Ces 22 Nigérians, essentiellement des jeunes, « tentaient de rejoindre l’Europe par ce bateau en provenance du Nigeria et qui partait charger de la bauxite au port minéralier de Kamsar », localité au nord-ouest de Conakry, a expliqué l’officier.

Ils ont été interpellés et étaient détenus mardi soir dans un commissariat de Conakry « pour identification », en attendant d’être renvoyés vers leur pays d’origine, selon le commissaire Kassé. Il a évoqué la possibilité d’utilisation de vols réguliers à destination de Lagos, mais sans préciser les dates et modalités de ces rapatriements. D’après lui, « les migrants croyaient que (le bateau) partait vers l’Espagne ».

« Ce sont les membres de l’équipage du bateau qui ont signalé la présence de ces clandestins à bord du navire (qui était) en escale technique à Conakry », a-t-il ajouté, indiquant que l’équipage ignorait « quand, comment et où ces jeunes se sont introduits » dans l’embarcation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*