samedi , 7 décembre 2019

Education : la Guinée à l’heure du E-Learning

L’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dispose d’un centre E-Learning. Un centre de formation à distance fruit d’un protocole signé en 2006 entre la Guinée et l’Inde, faisant ainsi du pays, un des 19 premiers à adhérer à ce projet.

Aujourd’hui, les dirigeants du système éducatif guinéen veulent faire de ce centre, un outil au service de la création d’emplois pour les jeunes, de développement pour la nation et de création d’un marché de travail qualifié et de qualification du système éducatif.

Selon Yalla Diakité, Coordinateur du Centre E-Learning de l’UGANC, le projet constitue un atout majeur pour la réalisation de nombreuses infrastructures dans les domaines comme les routes, les chemins de fer, les ports, les NTIC. Des chantiers dont leur concrétisation passe nécessairement par la formation et la qualification des ressources humaines. « La Guinée doit avant tout capitaliser le nouveau souffle de changement  prôné par le chef de l’Etat », explique-t-il.

Rappelons que Le E-Learning est un système de création  et d’exploitation  des télécommunications appelé le réseau panafricain en ligne.  De nos jours, ce réseau connait l’adhésion des 53 pays membres de l’Union  Africaine.

En Guinée, le plan d’action prévoit d’enrôler 1000 étudiants  de 2012 à 2014. La période d’assistance indienne a été prolongée du 25 février  2014  au 25 février 2016. Sur cette période, il s’agira aussi de signer des protocoles particuliers entre les universités indiennes  et le centre E-Learning de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et d’ouvrir  celui-ci aux autres centres universitairse  du monde qu’ils soient privés et publics. Il s’agira aussi d’analyser les voies et moyens pour étendre E-Learning à tout le territoire national.

Mais en attendant, le seul bémol est le projet centre de Gamal semble ne pas attirer l’attention des étudiants à qui il est pourtant destiné.

Depuis sa création, il n’ a reçu que 32 étudiants sur 1000 prévus. Les étrangers semblent être les plus intéressés par rapport aux Guinéens. AU total, 22 étudiants  venus de tous  horizons et seulement 10 de nationalité Guinéenne, ont pu s’intéresser à ce centre E-Learning.

Pourtant, selon le Coordinateur, les avantages que la Guinée pourraient en tirer sont nombreux. Il permettra par exemple l’obtention des diplômes de standard international délivrés par l’Inde. Avec ses 53 programmes variés, « Master en gestion  Financière, Journalisme et Communication de Masse, Master en Informatiques et  Applications, Réseau et stockage de données fondamentale gestion d’exploitation… » les étudiants disposent d’un outil qui leur permet de tout apprendre sur place. 

Zézé Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*