vendredi , 18 octobre 2019

Alhassane Condé : « L’UFDG n’a pas un agrément correct. Cellou Dalein est un menteur »

Le ministre guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Alhassane Condé a fait récemment une sortie au vitriol contre l’Ufdg et son président. Le patron de la décentralisation a révélé que le principal parti de l’opposition en Guinée n’a pas « un agrément correct » et qualifié le leader du parti Cellou Dalein Diallo de « menteur ».  Extraits…

« (…)Si Cellou est de bonne foi, il doit savoir que ce n’est pas le président Alpha Condé qui organise les élections mais la CENI. Nos frères doivent revisiter les textes de la Guinée. Mais naturellement quand il se balade, il vient vers ici, il raconte du n’importe quoi.

La Guinée est un pays souverain, c’est malheureux qu’un responsable politique, vienne demander à l’ancien colonisateur, de les aider à ce que les élections soient organisées, moi je crois qu’un président de parti politique, il cherche le pouvoir dans son pays.

Ces accords là, il n’est écrit nulle part, moi j’ai le texte; ça a été un vœu, mais ce n’est pas quelques chose qui a été écrit, et signé; donc, je crois que le frère Cellou Dalein il divague un peu. Il doit comprendre que la Guinée est régie par des textes, pas des étrangers qui peuvent faire pression. C’est une occasion pour dire encore que Alpha Condé est en train de faire ceci cela.

L’UFDG est un parti qui n’est pas tout à fait en règle; l’UFDG n’a même pas un agrément correct; je ne sais pas si vous connaissez l’histoire de l’UFDG, et de l’UFD. Nous avons demandé à ces partis de se mettre en règle; y compris l’UFDG; parce que l’UFDG n’a même pas un agrément correct, je vous le dis; et Cellou le sait d’ailleurs; mais bon, comme c’est des gens qui ne connaissent pas la loi; et vous savez très bien que l’UFDG est un parti communautaire; et comme c’est des provocateurs, il suffit simplement d’appliquer la loi, pour qu’ils descendent dans les rues, pour dire voilà, Alpha Condé, pour telle ou telle raison ne veut pas que notre parti se batte pour le pouvoir. Ils savent très bien que le parti là, n’est pas en règle, ils le savent très bien.

Maintenant celui qui n’applique pas la loi, et ben, il connaîtra la rigueur de la loi, nous avons entendu parler monsieur Cellou Dalein à l’intérieur du pays, quand il a fait sa tournée en moyenne Guinée, puisque c’est là-bas son fief, quand il a dit qu’il ne faut plus respecter les préfets, vous savez c’est dommage, pour quelqu’un qui veut le pouvoir, qui va pour le pouvoir, et qui dit qu’il ne respecte pas la loi; c’est-à-dire qu’il ne respecte pas la République, mais ce qu’il a fait avant les élections, s’il le fait aujourd’hui, il connaîtra la rigueur de la loi; au même titre que tous les autres citoyens guinéens, Cellou n’est pas différent des autres; s’il ne connait pas la loi, et ben cette fois-ci, il connaîtra.

Cellou nous a dit qu’il n’ira pas aux élections, il est parti aux élections, il dit, on m’a triché, il y a eu la fraude, je n’irai pas à l’assemblée nationale; après c’était des négociations nocturnes maintenant pour être accepté à l’assemblée; et les citoyens notamment les militants de l’UFDG n’étaient pas contents; parce que pour eux, Cellou est un menteur; il a dit je ne vais pas, à deux reprises, il est parti; donc aujourd’hui sa parole n’est pas une parole respectée par ses propres militants.

Nous nous savons que la pagaille est terminée. Suivez très bien les événements en Guinée ; celui qui ne respecte pas la loi, qui qu’il soit, et ben, il connaîtra la rigueur de la loi; ça je peux vous l’assurer, nous on voulait une assemblée multipartite, maintenant, c’est la loi.

Tous ceux qui ont volé, ils passeront devant le tribunal, vous il y a deux anciens ministres qui ont été condamnés, et la plupart de ces prédateurs là, ils ont effectivement créé des partis politiques; même l’assemblée nationale, ce n’est pas une couverture hein. Ils n’ont qu’à claironner à travers le monde, c’est la chasse aux sorcières, naturellement une sorcière qui mange votre enfant, vous êtes obligé de la combattre. Ces voleurs qui sont connus, et reconnus, ils passeront devant la justice. Il est temps maintenant de mettre fin à cela.

On ne peut pas laisser certains en tout cas, qui ont vraiment mis ce pays à genou, ils sont connus, et se sont les mêmes qui vont dans les radios internationales pour raconter du n’importe quoi; c’est pour cela que le peuple est fâché; et le président de la République le sait. Je suis sur et certain que l’année 2014 ne va pas laisser ces gens là faire ce qu’ils ont toujours fait, ça ce n’est pas possible ».

Extraits choisis par MEDIAGUINEE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*