lundi , 22 octobre 2018

Un centre de soins de la fièvre Ebola attaqué par la foule à Macenta

Une foule en colère a attaqué ce vendredi un centre de soins à Macenta, en Guinée, où le personnel de Médecins sans frontières (MSF) soignait des patients touchés par l’épidémie de fièvre Ebola, ce qui a contraint le centre à fermer, a annoncé l’association humanitaire.

« Nous avons évacué tout notre personnel et fermé le centre de traitement », a déclaré Sam Taylor à l’agence Reuters.

Les attaquants, a-t-il dit, ont accusé MSF d’avoir apporté la maladie dans cette localité du sud-est. « Nous avons l’entier soutien des dirigeants locaux et nous travaillons avec les autorités pour essayer de résoudre ce problème aussi vite que possible de façon à pouvoir recommencer à soigner les gens », a-t-il ajouté, en refusant de donner d’autres précisions sur ce qui s’était passé.

Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*