jeudi , 19 septembre 2019
Flash info

Macenta : MSF suspend ses activités après une revolte populaire

Une foule de manifestants visiblement très remontés contre Médecins Sans Frontières a attaqué vendredi les installations de l’ONG à Macenta au sud-est de la Guinée, ville ayant aussi enregistré des cas de fièvre Ebola.

Peu après, l’ONG a annoncé avoir suspendu ses activités suite à cette manifestation de certains citoyens agité et agressifs. Les protestataires manifestaient leur mécontentement contre le fait que tous les malades transmis dans le centre d’isolement de MSF y sortaient morts. « Personne n’est sorti là-bas vivant », a commenté un citoyen joint par Kaloumpresse.com

 

Un magasin de Médecins Sans Frontières a été vandalisé et des équipements ont été emportés, rapportent nos sources.

 

L’organisation humanitaire prévoit de reprendre les activités « le plus rapidement que possible », selon un communiqué qu’elle a publié dont Kaloumpresse.com détient copie.

On rappelle que la ville de Macenta a enregistré 27 cas suspects et 14 décès à la date du 3 avril.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*