jeudi , 17 octobre 2019

Conakry : Sorel lance son initiative « arme contre argent »

Une semaine après avoir annoncé qu’il remettra de l’argent à quiconque va rendre une arme de guerre, le gouverneur Soribal Sorel Camara est passé à l’acte.

Jeudi, le gouverneur de la capitale guinéenne a remis 2 millions de francs guinéens (un peu moins de 300 dollars US), à une femme qui lui a présenté une arme de guerre.

Selon la sexagénaire, le PMAK et sa boite de chargeurs d’une capacité d’environ 30 balles appartenait à un de ses fils, un militaire décédé il y a 9 ans.

 »Quand elle a retrouvé l’arme elle l’a gardé pendant 2 ans parce qu’elle n’avait pas eu le courage de venir déposer cette arme. Suite au communiqué de M. le gouverneur, elle a décidé de venir la déposer au niveau des autorités », a déclaré Mohamed Sylla, Inspecteur de police.

Aussitôt l’arme récupérée, la police annonce la diligence d’une enquête pour connaitre la provenance de l’arme.

 »Ce qui reste clair, une arme a un numéro et un numéro doté à un militaire correspond à un nom », a indiqué le Colonel Balla Samoura, Commandant de la gendarmerie régionale de Conakry.

Pour sa part, le gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara s’est réjoui du geste de la femme qu’il qualifie ‘d’un grand courage.

 »Je demande aux malfrats qui détiennent des armes de guerre, aux familles qui détiennent des armes des militaires en retraites ou décédés, et aux enfants de militaires décédés de bien vouloir accélérer leur mise à disposition des autorités de police et de gendarmerie les plus proches », a exhorté le gouverneur.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*