mardi , 15 octobre 2019

Ebola : le Maroc conseille d’éviter la Guinée

Le ministère de la Santé suit de près la situation épidémiologique mondiale, et renforce le contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée.

Aucun cas de fièvre Ebola n’a été enregistré au Maroc, a indiqué mardi le ministère de la Santé dans un communiqué, précisant que le dispositif de contrôle sanitaire aux frontières est renforcé.

«Le ministère de la Santé tient à informer l’opinion publique que le Maroc est indemne de la maladie de la fièvre hémorragique à Ebola dont 112 cas ont été enregistrés récemment en Guinée», souligne le communiqué.

Par mesure de précaution, et conformément aux dispositions du Règlement sanitaire international, le ministère de la Santé suit de près la situation épidémiologique mondiale, et renforce le contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée, en collaboration avec les autorités portuaires, notamment l’aéroport Mohammed V de Casablanca, ajoute-t-on de même source.

Le ministère met en place également les conditions nécessaires à la mise sous surveillance médicale des voyageurs en provenance de pays touchés par cette flambée épidémique et qui présentent des signes de fièvre hémorragique.

L’épidémie qui sévit actuellement en Guinée a fait 70 décès, selon le dernier communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé.


Les zones à éviter en Afrique

L’épidémie de fièvre hémorragique virale, en partie provoquée par le virus Ebola, continue à faire des victimes chaque jour en Guinée, à Conakry mais aussi dans les pays voisins.

● Guinée Conakry

Depuis janvier, la fièvre hémorragique virale a tué 78 personnes «sur 122 cas suspects» dénombrés jusqu’au 29 mars, selon le dernier bilan communiqué par le ministère guinéen de la Santé.

● Liberia

Plusieurs cas suspects, dont certains mortels, ont été signalés. Au total, sept échantillons de cas suspects de fièvre hémorragique virale prélevés sur des malades adultes du district de Foya, dans le nord du pays, ont été examinés «et deux de ces échantillons se sont révélés positifs au virus Ebola», a expliqué l’OMS, se fondant sur des chiffres du ministère libérien de la Santé.

● Sierra Leone

Plusieurs cas suspects ont été repérés mais aucun n’a été confirmé pour le moment.

●Sénégal

Zéro. Mais compte tenu de la proximité de la région touchée en Guinée avec le Sénégal, les frontières terrestres des régions de Kolda et de Kédougou entre les deux pays ont été fermées pour le moment.

● Maroc

Zéro. Mais par mesure de précaution le pays renforce son dispositif de contrôle sanitaire aux frontières, en particulier à l’aéroport de Casablanca, l’un des principaux hubs d’Afrique, en raison de l’importante épidémie de fièvre Ebola en Guinée.

Lematin.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*