lundi , 17 décembre 2018

Ebola : la Guinée ne voit pas d’impacts sur le pèlerinage musulman 2014

La Guinée croise les doigts et espère un changement de la situation épidémiologique avant le début du pèlerinage musulman après que l’Arabie Saoudite a annoncé mardi la suspension de l’octroi des visas aux Guinéens à cause de la fièvre Ebola qui frappe le pays.

Interpellé sur la décision du gouvernement saoudien, le ministre guinéen de la Coopération internationale, Pr Koutoub Moustapha Sano, s’est plutôt montré coopératif et optimiste.

« Ce sont des mesures préventives. Je crois que ce n’est pas la peine de faire trop des polémiques autour de ça », a-t-il fait savoir mercredi matin. « Il n’est pas encore temps pour le pèlerinage qui aura lieu dans cinq ou six mois ».

Même si le temps d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam est encore loin, des commentateurs à Conakry pensent que la décision de Riyad a des conséquences.

 

 »Non ! », réplique le ministre de la Coopération qui affirme qu’il n’y aura pas d’impact parce que les préparatifs du pèlerinage ne sont pas encore déclenchés. « Il nous faut encore deux ou trois mois pour entamer les préparatifs. Nous souhaitons que tout soit fini avec ce virus Ebola dans les meilleurs délais ».

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*